jeudi 17 août 2017

Bêafrika abandonne l'envoie de ses tonnes de livres en Centrafrique

Les 9 et 22 mars, le 04 avril, le 17 mai et le 02 juillet 2017, l'équipe de Bêafrika et celle de la Communauté Emmaüs se ont arrivés à bout de plus de 40 tonnes de livres et manuels scolaires stockés depuis l'année 2012 dans le sous-sol de la Villa des Violettes ainsi que dans  les locaux des archives du Service Technique de la Mairie de Billère. Le projet intitulé " Un livre pour chacun " consistait à donner un livre à chaque élève de Bangui ne pourra être réalisé sous cette forme. En effet, nos partenaires financiers ne souhaitent plus subventionner l'envoie de matériels reconditionnés ou de livres récupérés à destination des Pays en développement. Pour eux, cette pratique pourrait nuire aux différentes initiatives de développement économique local et se serait le sens même des projets d'aide au développement qui perdrait de leurs valeurs. La charte de dons de livres signés par plusieurs institutions françaises et africaines dont la République centrafricaine en fait partie témoigne de cette posture. Nous remercions tous les bénévoles de Bêafrika, Stéphanie Seize, Alain Dedoh, Faouzi Kilembé, Bianca Baptista, Ansgaire Azoumolégba et Mélaine Poda qui ont fait preuve de courage et de détermination pour arriver au bout du transport de ces livres à la déchetterie d'Emmaüs grâce au véhicule de la communauté Emmaüs prêté pour la circonstance. Mais le projet de dotation de livres continue sous d'autres formes : Acheter les livres sur place à Bangui ou les fabriquer ici en France et les imprimer en République centrafricaine. D'ici-là, si vous avez des idées, des tuyaux pour les financements, n'hésitez pas de nous les faire partager.













10ième édition du Festival Emmaüs 2017

L'association était présente au village associatif dans le cadre de la 10ième édition du Festival Emmaüs de Pau Lescar le 22 et 23 juillet 2017. Baptisé cette année " Jours de Résistances", nombreuses sont des associations engagées dans des domaines alternatifs et de transition étaient également représentées pour montrer au public venant de tous horizons leurs spécificités mais aussi pour profiter de ces deux journées riches en programme avec une invitée d'honneur, la fille de Ernesto Raphaël Che Guevara et d'autres invités venus pour les circonstances. un grand merci à tous les bénévoles de Bêafrika qui ont fait de ces journées, un moment agréable de rencontres et de partages.



















dimanche 30 juillet 2017

Retour sur la mission effectuée en République Centarfricaine - Les projets Bêafrika à Bangui et la Coopération décentralisée entre les villes de Billère & M'baïki

           Projet 1 : Informatique et Internet pour tous

Intitulé du projet : « Redémarrage des activités après une période chaotique de rupture de normalisation à Bangui (Centrafrique)».
-   Phase 1 – année 2016 - 2017 : Appui matériel et organisationnel du centre pour réduire la fracture numérique pour les jeunes des lycées de Bangui en favorisant l’accès aux outils informatique et internet pour faciliter leur ouverture au monde.
-    Phase 2  - année 2017 - 2018 : Structuration d’un Centre d’Apprentissage Solidaire et de la Citoyenneté pour les Jeunes de Bangui (République Centrafricaine).

Projet 2 : Santé pour tous   



Intitulé du projet : Renforcement des initiatives locales axées sur la Santé. Le cas du poste de santé communautaire Bantou géré par l'ONG-OJDLCPS à Bangui (République Centrafricaine).

    -  Phase 1 - année 2016-2017 : Rénovation du centre de santé


   -   Phase 2 - année 2017-2018 : Suivi et appui matériels, formation du personnel et aide  pour  le développement de l'activité après une période de crise socio-politique.



       Projet 3 : La Coopération décentralisée entre les villes de Billère(France) et M'baïki(RCA)

De retour de mission pour relancer d’une part les activités de l’association Bêafrika à Bangui(RCA), Le président de l'association Bêafrika(M. Mélaine Poda)  a effectué d’autre part une visite à M’baïki dans le cadre des projets sur la « coopération décentralisée » entre la ville de Billère en France et M’baïki en République Centrafricaine mis en place depuis 2012. L’objectif de cette mission était d’évaluer le niveau d’avancement du projet « la paix ici et là-bas » porté par ces deux villes ainsi que les conditions nécessaires pour le dynamiser pour la deuxième année consécutive.
Le projet « Paix Ici et là-bas est un projet d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI) mise en œuvre par les villes de Billère en France et M’baïki en République Centrafricaine après les dernières crises que le pays a connu.

Aujourd’hui, grâce au soutien de TSF(Télécom Sans Frontière), la Ville de M’Baïki est équipé d’un accès internet, mais les éducateurs/trices méconnaissent les outils bureautiques et internet.
Ce projet vise à développer des échanges entre les animateurs enseignants et groupe de jeunes Billerois et Centrafricains sur la paix. Les binômes sont ainsi constitués pour favoriser ses échanges de correspondances :

- Ecole Lalanne CM2 (Billère) avec l’école privée de Bombolet (M’baïki)
- Ecole Lalanne CE1 (Billère) avec l’école Boto (M’baïki)
- Ecole Lalanne CE1 (Billère) avec l’école d’application filles (M’baïki)
- Ecole Chantelle (Billère) avec l’école d’application Garçons (M’baïki)
- Ecole Laffitte (Billère) avec l’école Zanga (M’baïki)
- Ecole des Marnières (Billère) avec l’école Public de Bombolet (Tipoyeur) (M’baïki)
- Ecole Mairie (Billère) avec l’école Jeanne d’Arc (M’baïki)


Sur ces images, j’ai été porteur de message par la ville de Billère pour apporter des productions issues des travaux réalisés par les élèves et enseignants de Billère à leurs camarades de M’baïki dans la Lobaye. 
Nous remercions tous ceux et celles qui ont contribué à cette mission avant et pendant mon séjour en Centrafrique (Les ville de Billère et M’baïki, les élèves et enseignants de Billère et M’baïki, les étudiantes du projet tutoré de l’université de Bordeaux, l’association Bêafrika, l’alliance Française de Bangui et les artisans pour la Paix en République centrafricaine que j’ai rencontrés également à Bangui durant mon séjour. Espérons que ces initiatives permettront de toucher d’autres villes centrafricaines qui souhaitent aspirer à la paix et le mieux vivre ensemble.


Ci-dessous, les images montrant l'état des lieux après la crise en République Centrafricaine







Quelques travaux d'embellissement et de renouvellement du parc informatique ont permis de donner un nouveau souffle au projet.














Journée porte ouverte 2017 dans les locaux de Bêafrika chez ONASPORT
avec les élèves du Lycée des Martyrs à Bangui



Les membres du bureau de Bêafrika à Bangui, les salariés et le censeur
du 2nd cycle du Lycée des Martyrs




Le Lycée des Martyrs à Bangui lors de la journée de sensibilisation




Les élèves du Lycée des Martyrs à Bangui-Promotion 2016-2017
deux salariés gèrent le projet: le formateur et la secrétaire



Les élèves sont ravis d'avoir un nouveau parc informatique et des unités centrales nouvelles générations. by e bye aux écrans cathodiques.












 Séjour à M'baïki dans le cadre de Coopération décentralisée avec la ville de Billère


















Projets "santé pour tous" avec l'ONG - OJDLCPS  dans le 8 ième arrondissement de Bangui (République Centrafricaine)